L'auteur

Né à Bellac, Jean Giraudoux, après avoir été un lycéen brillant, intègre l’École Normale Supérieure. Reçu au petit concours des Affaires étrangères, il mène à partir de 1910 une double vie d’écrivain et de diplomate.

Sa carrière littéraire débute en 1909 avec Provinciales. Son expérience de combattant pendant la Grande Guerre (campagne d’Alsace, bataille de la Marne, Dardanelles) lui inspire des récits – Lectures pour une ombre, Adorable Clio -, où l’humour tient l’émotion à distance. Ses romans reflètent souvent une réflexion issue de son expérience personnelle : la question franco-allemande dans Siegfried et le Limousin, la tentation de la fuite dans Aventures de Jérôme Bardini, la fracture du couple dans Choix des élues. Mais c’est surtout dans le théâtre qu’il s’illustre, grâce à sa collaboration avec Louis Jouvet. Siegfried, La guerre de Troie n’aura pas lieu, Électre, La Folle de Chaillot connaissent le succès dès les premières représentations.

Mobilisé par les problèmes de son temps, il écrit sur le sport et sur l’urbanisme. Attiré par le cinéma, il participe à l’adaptation de La Duchesse de Langeais et au scénario des Anges du péché.

Maison natale de Jean Giraudoux

La maison natale de Jean Giraudoux est située à Bellac, dans le département de la Haute-Vienne. Bien que l’écrivain n’y ait vécu qu’une année, elle reste gravée dans son souvenir : «  À Bellac, entrez, je vous prie, dans la maison où je suis né, et, du second étage, vous devrez reconnaître, bon gré mal gré, que c’est bien la plus belle ville du monde » (Provinciales).

Le lieu est ouvert gratuitement au public chaque année en juillet et en août. Si les visiteurs ne peuvent y découvrir que peu d’objets ou meubles ayant appartenu à l’auteur, ils profitent actuellement de deux expositions. L’une Giraudoux, écrivain et combattant, retrace le parcours de l’écrivain pendant la guerre de 1914-1918 ; elle est accompagnée d’un diaporama sonorisé. L’autre est composée d’une série de panneaux qui permettent de faire connaissance avec Jean Giraudoux : biographie succincte, œuvres essentielles, participation aux débats d’idées de son temps.

Sa bibliothèque personnelle, qui se trouvait autrefois dans la maison natale, a été transférée dans la Médiathèque intercommunale Jean Giraudoux à Bellac. Elle peut être consultée sur rendez-vous par toute personne souhaitant effectuer des recherches.