ÉDITO

À l’image de notre nouvelle région, fruit du mariage de l’Aquitaine, de Poitou-Charentes et du Limousin, le Réseau régional des Maisons d’Écrivain s’agrandit et s’enrichit. Au total, le nouveau réseau comprend 16 maisons d’écrivain, toutes plus émouvantes et passionnantes les unes que les autres, qui sont autant de témoignages de la forte culture littéraire d’un territoire qui reprend peu ou prou les contours de l’ancien duché d’Aliénor.

J’aime les maisons d’écrivain car ce sont des lieux de création qui, parfois des siècles plus tard, respirent encore la mémoire du génie qui y a vécu et travaillé. C’est l’honneur et la mission du Conseil régional de participer à leur préservation et à leur animation, au service de la littérature et des citoyens.

Les maisons d’écrivain sont des ports d’attache où ont accosté un jour les voyageurs de l’immobile que sont les grands auteurs. Ils les ont façonnés à leur image, à leur goût, y passant le plus clair de leur temps à noircir fiévreusement les feuillets, loin du tumulte du monde. Que d’émotions à flâner dans les jardins de Malagar où François Mauriac imagina ses œuvres, profitant d’un incomparable point de vue sur le paysage girondin ; que d’admiration pour Théophraste Renaudot, écrivain et médecin, précurseur de la presse écrite, inventeur de la publicité et de l’Assistance Publique, en visitant sa maison d’enfance à Loudun, en Poitou-Charentes, où un musée retrace son existence exceptionnelle. Idem à Bellac, en Limousin, où se dresse l’Académie Giraudoux, ou dans la demeure somptueuse d’Edmond Rostand au Pays Basque. Que dire du Château de la Brède, havre de paix où Montesquieu rédigea une bonne partie de l’Esprit des lois, si ce n’est qu’il procure aux simples mortels que nous sommes l’émotion fugace d’entrer en symbiose avec le penseur de l’organisation politique et sociale de notre démocratie.

Notre grande région a vu éclore quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature et de la pensée. Je me réjouis que le nouveau réseau des Maisons d’écrivain, animé par des amoureux du livre d’hier et d’aujourd’hui, poursuive son remarquable travail de défense des sites et de la mémoire à l’échelle de notre grande région. Je partage leur passion pour préserver cet héritage précieux et fragile. Je fais mienne cette phrase d’Albert Camus : « Si chaque génération se croit vouée à refaire le monde, la tâche de la nôtre est différente : elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse ».

Le Conseil régional vous invite chaleureusement à sillonner les chemins littéraires recensés sur le site internet du Réseau. Et bien entendu à lire et à relire ces grands auteurs qui sont notre patrimoine, notre conscience, et les sculpteurs de notre belle langue française modelée par la littérature.

Alain ROUSSET
Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

 

logo-alpcRegion

 

 


 

Le Réseau régional des Maisons d’Écrivain en Nouvelle-Aquitaine se substitue au réseau Aquitaine créé le 23 novembre 2013. Association sans but lucratif, section régionale de la Fédération nationale,  il a été créé le 4 février 2016 lors d’une assemblée générale extraordinaire à l’hôtel de Région à Bordeaux.

Maisons d’écrivain en Nouvelle-Aquitaine a pour but la mise en oeuvre et le développement, au niveau régional, des objectifs de notre Fédération nationale, notamment:

  • La collecte et la diffusion des informations intéressant les lieux et les collections
  • La mise en place de manifestations communes et d’actions de formation
  • Les échanges et les coopérations entre adhérents
  • La représentation des adhérents dans les négociations avec les pouvoirs publics

Le nouveau conseil d’administration s’est doté du bureau suivant :

Président : Jean-Claude Ragot (Malagar),
Vice-Présidente (Aquitaine): Béatrice Labat (Arnaga),
Vice-Président (Limousin): André-Guy Couturier (Amis de Robert Margerit)
Vice-Président (Poitou-Charentes): Claude Stéfani (Maison de Pierre Loti),
Trésorier : Christian Mahler-Besse (Montaigne),
Secrétaire : Michèle Ponticq (Amis de Marguerite Duras).